Le Christ pantocrator

Le christ pantocrator est le Christ tout-puissant, le Christ en gloire. Il est le Christ de l’Apocalypse qui viendra juger les vivants et les morts. Il se distingue des autres représentations du Christ dans sa forme humaine.

Des représentations du Christ pantocrator existent depuis l’époque Byzantine. Il est généralement représenté avec les saintes écritures et l’index levé pour nous rappeler son enseignement.

La plus ancienne icône du Christ pantocrator se trouve dans le désert du Sinaï, au monastère Sainte-Catherine. Vous noterez dans cette image la nature duale du Christ, représenté à la fois comme humain et comme Dieu dans les moitiés symétriques de son visage.

Une représentation célèbre du Christ pantocrator en mosaïque se trouve aussi à la Basilique Sainte-Sophie de Istambul. J’ai photographié celle-ci, plus récente, au Saint-Sépulcre de Jérusalem. Il s’agit d’un représentation traditionnelle et très belle du Christ exactement à l’endroit où la tradition situe sa résurrection.

La représentation la plus intéressante dans le contexte de cet essai est certainement celle que l’on retrouve à la Cathédrale du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg. Cette cathédrale fut construite pour commémorer le sang versé à l’endroit de l’attentat ayant tué l’empereur Alexandre II le 13 mars 1881. L’attentat fut perpétré par des révolutionnaires anarchistes russes appartenant au mouvement Narodnaïa Volia (Volonté du Peuple), dont le programme visait à «substituer à la volonté despotique d’un seul la « volonté du peuple »». C’est cette représentation du Christ pantocrator qui sert de toile de fond au présent site.